S'identifier


Le Pèlerinage des 88 temples

 Le Pèlerinage des 88 temples
 Sur les chemins sacrés du Japon

Ariane WILSON
Préface de Sylvain Tesson

Ed. Arthaud Poche, 2019
234 p.

                         

Sous la forme d'un récit de voyage retracé au jour le jour, voici un petit livre sympathique qui raconte le pèlerinage de deux femmes Ariane et Aude, sur 1400 kms en deux mois, à pied ou à vélo, suivant un itinéraire précis , celui d'un pèlerinage très populaire au Japon : celui de de Shikoku , sur les pas du fondateur du bouddhisme Shingon.

Avec pour seul toit, une grande bâche dépliée chaque soir et qui sera tamponnée d'une calligraphie du lieu du temple (soit 88 sceaux), sur le principe du carnet du pèlerin de saint Jacques de Compostelle.

On peut admirer le courage et la persévérance, en tous lieux et en tous temps, de ces deux pèlerines qui découvrent (et nous font découvrir) les croyances et les rites des populations rencontrées. Des portraits, des anecdotes, des réflexions personnelles ainsi que des observations historiques et sociologiques étoffent ce reportage.

Ce qui frappe en particulier c'est la générosité de ces japonais qui, en donnant gratuitement un repas, un peu de nourriture , de petits objets ou un message à déposer au temple, accueillent l'étranger de passage et participent ainsi à leur façon à ce pèlerinage en aidant les pèlerins.

DG

Extrait

- J'avance seule et jamais seule dans un silence habité. Des plaquettes de bois accrochées aux branches, des rubans noués aux troncs, des voeux en papier tourmentés par la brise, mille petites stèles agglutinées comme des écailles de foi : la forêt bruisse de signes tacites laissés par les pèlerins déjà passés à l'intention du pèlerin passant. ( p.177)

- La journée débute en prière au temple Ichinomiya ; quatre-vingt-troisième du pèlerinage. Le jeune prêtre et sa mère, le nez aquilin, les yeux doux, nous accueillent dans leur cuisine pour le petit déjeuner après la cérémonie du matin. «  Pourquoi récitez-vous les mantras en regardant le texte, alors que vous les connaissez sûrement par cœur ? » ai-je demandé au prêtre. «  Visualisez les caractères est aussi important que les prononcer, a-t-il répondu. La voix, le regard, le geste, tout le corps doit être impliqué dans leur récitation. » (p.198)

 

 

Denyse dans 02- LIVRES - REVUES - Résumés, extraits...2016-2021 - Lu 190 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Contact

Par E-mail

.