S'identifier


Règle de saint Benoît - ch.7, 56-61 , lu 6-7-8 février

 

 De l’amour du silence.

Le neuvième degré de l’humilité est celui où le moine garde sa langue, et cultivant l’amour du silence, ne parle que s’il est interrogé. L’Ecriture montre qu’en parlant beaucoup on n’évite pas le péché,(Proverbes 10,19) et que le bavard ne se gouverne pas sur terre.(Psaume 139,12)

Le dixième degré de l’humilité est celui qui n’est ni enclin ni prompt à rire, car il est écrit : En riant le sot élève la voix.(Siracide ou Ecclésistique 21,23)

Le onzième degré de l’humilité est celui où le moine, quand il parle, le fait calmement et sans rire, humblement et avec sérieux, en peu de mots et raisonnables, et sans éclat de voix, comme il est écrit : Le sage se reconnaît à la rareté de ses paroles.(du philosophe Sextus, 1°s.)

 

                        *      
                       
Silence dans la nature …                  
                               Monastère de la Grande Chartreuse

 Silence et humilité sont deux vertus qui, pour nous sont bien représentatives de la vie monastique. Saint Benoît y attache apparemment beaucoup d’importance s’appuyant comme toujours sur l’Ecriture.

Dans le monde d’aujourd’hui, l’amour du silence n’est pas particulièrement valorisé même si il y a un  certain regain d’intérêt à se retirer quelques jours dans des lieux monastiques qu’on soit croyant ou non. D’autres choisiront des « relais du silence » qui n’ont rien de monastiques, et de loin, mais ont le mérite de proposer quelque apaisement dans des vies bien chargées.

                  * 
                      Silence de la chambre - 
                      Cellule de chartreux

 Ce passage de la Règle qui parle toujours aux moines, qu’a-t-il à nous dire aujourd’hui  à nous qui vivons dans le monde ?

Que signifie s’efforcer d’être plus silencieux pour nous qui vivons dans l’urgence de dire et de faire, ce qui suppose d’être davantage dans l’immédiateté que dans la réflexion ? La précipitation est rarement bonne conseillère. Nous gagnerons certainement à privilégier une certaine lenteur dont certains ont fait l’éloge, à juste titre.

Le bavard dont parle saint Benoît révèle aussi par sa parole un certain désordre intérieur. Cela doit être pour nous un indice d’un dysfonctionnement : être trop sûr de soi ou au contraire vouloir se rassurer ou « noyer le poisson ». Cela peut traduire aussi de la superficialité, un certain papillonnage qui va nous empêcher d’être attentif aux autres et plus encore à Dieu.

 Est-ce que dans la prière même, je ne cherche pas toujours à dire quelque chose ? « Ecoute » dit saint Benoit (Prologue de la RB, 1). Entraînons-nous à faire silence, à mettre nos pensées au repos pour devenir capable d’accueillir. L’exercice n’est pas toujours facile mais va nous permettre peu à peu de maîtriser nos tumultes et de gérer bien mieux ce qui arrive. De respecter l’autre aussi dans ce qu’il a à nous dire. L’humilité a ici sa place : laisser  l’autre exister  librement afin qu’un vrai dialogue puisse s’engager.

Se taire prend alors une autre dimension qui n’est plus frustrante mais constructive.

               *   
                         Silence à l'écoute de la Parole
                         Grande Chartreuse, la Correrie

 Si nous pratiquons la lectio divina (lecture et méditation de l’Ecriture), seul ou en groupe, efforçons-nous de ne pas nous précipiter à donner notre avis, notre pratique. Laissons-nous nourrir d’abord par les mots bibliques afin qu’ils pénètrent lentement en nous, que nous les découvrions, les goûtions avec toutes leurs saveurs du jour. Laissons l’Esprit agir aussi, bousculer un peu nos façons habituelles de voir et de faire. Là aussi, il faut silence et humilité sans lesquels la brise légère de la Parole de Dieu ne pourra se faire entendre à notre cœur.

 C’est en acceptant notre faiblesse, en écoutant « les ordres » de Dieu,  que nous pourrons laisser agir la force divine. La pêche miraculeuse en est un bon exemple.

 On comprend mieux toute l’actualité pour nous de ce passage de la Règle de saint Benoît.

 DG
 * © D.G

Mise à jour : Jeudi 2 Février 2017, 13:17
Denyse dans 10- 02- REGLE de SAINT BENOÎT ( commentaires - Archives) - Lu 595 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Contact

Par E-mail

.

Mes liens

Voici quelques sites de référence que je vous conseille vivement.

Mes liens