S'identifier


GRATITUDE

 Gratitude
 Journal IX   2004-2008

 Charles JULIET
 P.O.L 2017

               

 On ne peut mieux traduire l'état d'esprit de ce livre qu'en transcrivant le résumé qu'en a donné lui-même l'auteur sur la quatrième de couverture :

" Intrusions dans l'intime, retours à l'enfance, doutes, interrogations, réflexions diverses, notes sur des personnes rencontrées..., ce Journal répond au besoin que j'ai de retenir ce qui m'échappe, cette vie qui me traverse et dont je tiens à garder la trace. Certes, le temps emporte tout, mais donner forme à ce que je veux ne pas perdre, c'est mieux me comprendre, c'est dégager le sens de ce qui m'échoit. Et au terme de la moisson engrangée, c'est offrir les mots rassemblés à cet autre qui se cherche. En espérant le rejoindre dans sa solitude et lui être ce compagnon qui chemine à ses côtés. "

Ce livre, après bien d'autres oeuvres bien plus pessimistes, traduit effectivement la gratitude de Charles Juliet face aux personnes rencontrées, célèbres ou non. On se surprend soi-même, en tant que lecteur, à regarder le monde autrement, à se réjouir de l'instant présent, à voir au-delà de l'ordinaire ou d'une banale rencontre. On s'imagine parfois aussi que nos élans d'amitié ou d'amour doivent se confirmer dans la durée. Or, on voit ici Charles Juliet éprouver des sentiments forts l'espace d'un instant, d'un  regard, sorte d'étoile filante traversant sa journée.
On admire aussi la simplicité et l'humilité de ce journal où l'auteur s'efface souvent devant ceux dont il parle.
Avec art, il sait trouver les mots justes, la distance nécessaire pour chasser tout égo.

Avec gratitude, on peut remercier Charles Juliet de ce qu'il nous transmet en prose et en poésie.

Ci-dessous une superbe définition de ce qu'est l'écriture pour un (grand) écrivain :

" Ecrire, pour un écrivain, c'est avoir le goût des mots, c'est les ressentir, c'est agencer, c'est percevoir comment ils interagissent les uns sur les autres, c'est aussi apprécier leurs poids, leur couleur, leur sonorité, leur vibrations... C'est aussi nombreux micro-savoirs qui aient à faire vivre ensemble ces petits êtres vivants qui ne se laissent pas facilement domestiquer." (p.53)

DG

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour : Vendredi 20 Décembre 2019, 10:27
Denyse dans 01- LIVRES - REVUES - Résumés, extraits... - Lu 439 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Contact

Par E-mail

.

Mes liens

Voici quelques sites de référence que je vous conseille vivement.

Mes liens