S'identifier


Simon appelé Pierre

 

Simon appelé Pierre

Sur les pas d'un homme à la suite de Dieu

Mauro-Giuseppe LEPORI

Editions du Cerf 2019
171 p.

Dom Mauro-Guiseppe LEPORI est moine cistercien

Simon/Pierre , homme/Dieu : c'est à travers ces dualités que l'auteur nous fait non seulement rencontrer Simon dans sa vie d'homme, mais aussi dans sa vie de disciple appelé par le Seigneur Jésus.

D'une façon lumineuse et simple, nous marchons aux côtés de Pierre dans sa découverte de ce Jésus qui va bouleverser sa vie. Et tout l'art de l'auteur, nous fait aussi nous reconnaître dans les interrogations et les faiblesses de Pierre. Avec lui, notre regard sur Jésus s'éclaire, est bouleversé, désarmé et définitivement conquis.

Et comme l'indique le sous-titre, nous (re)découvrons ce grand apôtre dans une belle proximité, ses qualités, son caractère, mais aussi comment il a vécu sa rencontre avec le Seigneur. Une rencontre que nous vivons avec lui, à la fois très concrète et inouïe.

Bien plus qu'une biographie, c'est une méditation très accessible sur nos vies.

DG

Extraits

- Non seulement les paroles de Jésus continuaient de vivre mystérieusement dans sa conscience, mais ce qu'il avait pu dire à Jésus acquerrait avec le temps un sens plus profond, un peu comme le vin qui ne bonifie en vieillissant.
« Mais sur ta parole... » Est-ce vraiment lui Simon, qui avait trouvé cette expression ? Elle était tellement juste ! Pendant tout le temps passé à suivre Jésus, combien de fois Pierre n'avait rien compris. Mais chaque fois, il pouvait se répéter à lui-même et à Jésus : « Mais sur ta parole », je continuerai... je m'efforcerai d'accepter et d'accomplir ce qui semble impossible. Et c'est vrai qu'alors tout allait mieux pour lui et pour les autres. (p.44)

- [Les disciples] savaient désormais qu'il était vraiment ressuscité : ils ne pouvaient plus nier l'évidence, mais personne ne savait prévoir ses manifestations. Lui seul décidait quand et comment il voulait se manifester. Il éduquait ainsi leur désir, leur attente mais aussi leur attention. Chaque pèlerin qu'ils rencontraient sur la route pouvait être lui. Chaque inconnu, chaque mendiant, pouvait sans prévenir, montrer le doux visage du Seigneur. Chaque instant, même le plus banal, pouvait devenir le moment de sa présence. Jésus apparaissait quand ils priaient, mais aussi quand ils travaillaient, ou bien encore quand ils étaient absorbés à expédier les tâches les plus banales de la vie quotidienne. (p.152)

Denyse dans 02- LIVRES - REVUES - Résumés, extraits...2016-2021 - Lu 261 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Contact

Par E-mail

.